sam., 10/05/2014

Psychologue à Besançon

Définition:

bonhomme_direction.jpgUn psychologue est un professionnel de la psychologie, discipline complexe qui regroupe de nombreux courants théoriques et pratiques notamment : psychologie clinique, cognitive, comportementale, développementale, sociale, du travail, différentielle, expérimentale, .... Ces différents champs d'applications se rassemblent autour de cette étude scientifique des faits psychiques qu'est la psychologie (terme générique). Le psychologue, qui est spécialisé dans un courant scientifique spécifique, est donc un professionnel du fonctionnement psychique et des psychopathologies, du comportement humain, de la personnalité et ou même des relations interpersonnelles.

Différences entre psychologue, psychothérapeute, psychiatre et psychanalyste

Le psychiatre

Le terme "psychiatre" désigne une spécialisation de médecine. Ainsi, un psychiatre est avant tout médecin, ce qui lui permet de prescrire des médicaments (ce qui n'est pas le cas des autres psys). À ce titre, il traite beaucoup de pathologies lourdes nécessitant un suivi pharmacologique mais peut également proposer un suivi psychothérapeutique en fonction de son orientation.

Le Psychothérapeute

La psychothérapie désigne le traitement ou l'accompagnement par un individu formé à cela, d'une ou plusieurs personnes souffrant de problèmes psychologiques, parfois en complément d'autres types d'interventions à visée thérapeutique (médicaments, neurostimulation, etc.). Suivant les patients (enfant ou adulte), le type et la sévérité du trouble, et le contexte de l'intervention, il existe de nombreuses formes de psychothérapies qui s'appuient sur autant de pratiques différentes reposant elles-mêmes sur des approches théoriques diverses et parfois contradictoires. Depuis 2012, le titre de psychothérapeute est réglementé en France. Il sanctionne la validation d'un cycle de spécialisation théorique et pratique en psychopathologie effectué après des études universitaires de médecine (doctorat de médecine), de psychologie (M2 de psychologie) ou de psychanalyse (M2 de psychanalyse). Il constitue un titre commun partagé par des professionnels issus de formations distinctes et complémentaires.

Le Psychanalyste

Le terme "psychanalyste" désigne les professionnels qui sont rattachés à une école psychanalytique (ex : école Freudienne, la plus répandue) et qui ont eux-mêmes suivis une analyse de plusieurs années. Une cure analytique se compte en années et va chercher dans les racines de l'enfance. Aucun texte de loi ne protège cette fonction.La plupart reposent néanmoins sur l'établissement d'une relation interpersonnelle entre le patient et le thérapeute dans le cadre d'un contrat explicite de soin.

Le Psychologue

Le titre de psychologue est donné par un diplôme d'Etat que l'on obtient après cinq années d'étude après le baccalauréat. La formation du psychologue est effectuée généralement à l'université (ou dans certaines écoles privées reconnues) avec plusieurs stages durant sa formation. Le psychologue a le choix entre plusieurs spécialisations et peux exercer dans différents secteurs d'activité. Le psychologue est soumis à un Code de déontologie strict (Le consulter) et est enregistré à l'Agence Régionale de Santé. À ce titre il bénéficie d'un numéro Adeli.

Pourquoi un psychologue du travail ?

Le psychologue du travail participe, aux côtés des DRH, au recrutement, à la gestion de carrière, à la GPEC, au reclassement,... Ainsi, lors d’un entretien d’embauche, il tente de mettre au jour la personnalité du candidat. Il peut utiliser pour cela des tests (de personnalité, d'aptitude, ...). Il conseille également les salariés par des bilans de compétences. En adéquation avec leurs attentes et leurs compétences, il peut préconiser une formation, un changement de service…

Il peut participer à la gestion d'un service ou de l’entreprise dans son ensemble par l'animation de groupe lors des projets transversaux (Qualité, Créativité, Innovation, Risques, ...).

De plus en plus, il se spécialise dans la gestion des risques professionnels. Il est un partenaire incontournable du CHSCT et de la médecine du travail. Sa capacité d'analyser un poste de travail, ses connaissances en ergonomie, en gestion du stress, font de lui un allié aux compétences reconnues.Mais ses compétences vont bien au delà de l'idée commune « d'adapter le poste de travail au salarié ».

Ses connaissances en psychologie sociale sont un atout majeur. Ainsi, il connait l'individu dans le groupe, par l'étude de ses comportements et attitudes personnels, mais également par les interactions des individus dans le groupe. Ses connaissances sont des prérequis indispensables à la gestion des groupes, à la motivation des individus et des groupes, à la gestion des conflits....

Il existe également un courant de psychologie clinique du travail, enseigné par exemple au CNAM, qui cherche à comprendre et à expliquer les processus psychiques mis en jeu dans l'activité, avec pour objectif d'aider un collectif professionnel à trouver les ressources pour surmonter les difficultés du travail, si possible en faisant évoluer le travail pour l'adapter à l'homme (et pas l'inverse).

Besoin d'un psychologue du travail? appelez moi au 06.09.85.21.86. ou envoyez-moi un mail

Pour partager cet article --> Partage

jeu., 06/02/2014

Besoin d'un Psychologue à Besançon ou à Vesoul? Vous êtes en surcharge de travail ? Vous êtes en Burn-out?

Vous cherchez un psychologue du travail sur Besançon ou sa région ? Vous êtes en Burn-out ? Ou Vous êtes passés par cette étape et cherchez à retrouver des possibilités d'agir ?

Définition Burn-out

Le syndrome d’épuisement professionnel est une maladie caractérisée par un ensemble de signes, de symptômes et de modifications du comportement en milieu professionnel. Des modifications morphologiques, fonctionnelles ou biochimiques de l’organisme du sujet atteint sont observées dans certains cas. Le diagnostic de cet état de fatigue classe cette maladie dans la catégorie des risques psychosociaux professionnels et comme étant consécutive à l’exposition à un stress permanent et prolongé. Ce syndrome est nommé burn-out syndrome chez les anglophones (littéralement « carbonisé »), d’où l’expression de burn out, et « mort par surcharge de travail » (過労死, Karōshi) au Japon. (source: Wikipédia)

NE CHERCHEZ PLUS! Le Cabinet de psychologie du travail Sébastien HOF peut vous accompagner sur Besançon ou Vesoul, Appelez au 06.09.85.21.86. ou envoyez-moi un mail

Pour partager cet article --> Partage