Mot-clé - Psychopathologie du travail

Fil des billets - Fil des commentaires

ven., 01/09/2017

9e colloque international de psychodynamique et psychopathologie du travail – 19-20 octobre 2017

Journées de l’Association Internationale des Spécialistes de Psychodynamique du Travail. « Les pratiques en psychodynamique du travail » : du terrain en entreprise à la consultation en cabinet.

Date : Jeudi 19 et Vendredi 20 Octobre 2017
Lieu : Maison de la Chimie – 28 bis rue Saint Dominique – 75007 Paris.

Colloque organisé par la Chaire Psychanalyse Santé Travail du Cnam, le laboratoire PCPP de Paris Descartes, l’AISPDT et la Revue Travailler.

Argument : La psychodynamique du travail est issue d’une rencontre entre psychanalyse et ergonomie, sous l’égide d’Alain Wisner, dans les années 1975-1980. Depuis lors, des investigations cliniques sur les rapports entre subjectivité et travail ont été menées dans différentes sphères d’activité productive de l’industrie, de l’agriculture, de la distribution, des activités de service, de la création artistique, de l’enseignement et de la recherche en France et dans quelques autres pays. Ont ainsi été accumulées des connaissances qui ont enrichi la théorie. Mais la psychodynamique du travail n’est pas seulement vouée à la production de connaissances. Elle est aussi une discipline impliquée dans la pratique clinique auprès de patients souffrant de troubles psychopathologiques, dans l’intervention en vue de produire des conditions présidant à la transformation de l’organisation du travail (dans les entreprises ou les administrations), dans l’action au niveau de l’espace public.

Nées de la psychodynamique du travail ces pratiques ont connu des phases d’approfondissement et de différenciation en fonction de l’accroissement des connaissances, des modalités de transmission, d’enseignement et de formation et de l’évolution de la demande sociale en psychodynamique du travail. Conséquences de ce foisonnement, des différences sont apparues qui prennent parfois la forme de divergences dont il est temps de dresser un inventaire.

Ce colloque voudrait marquer un temps d’arrêt pour faire le point sur les différentes pratiques à l’œuvre aujourd’hui, en France et à l’étranger ; sur les pratiques dans le champ de la psychodynamique du travail d’abord, mais aussi sur les pratiques ressortissant à d’autres disciplines dans leurs rapports avec la psychodynamique du travail. Un appel à communication a donc été lancé aux praticiens qui souhaitent témoigner de leur pratique dans quelque domaine que ce soit, devant la communauté des praticiens et des chercheurs concernés par le développement de la psychodynamique du travail.

* * * * * * *

Jeudi 19 Octobre

  • 1ère session – Plénière  Clinique individuelle en psychopathologie du travail
  • 2ème session – Ateliers.
    • ATELIER 1 – Pratiques de l’intervention – I
    • ATELIER 2 – Pratiques artistiques et psychodynamique du travail
  • 3ème sessionPlénière Usages de la psychodynamique du travail dans le mouvement social

Vendredi 20 octobre

  • 4ème session – Ateliers
    • ATELIER 1 – Pratiques de l’intervention – II
    • ATELIER 2 – Les interventions en psychodynamique du travail à l’étranger
  • 5ème session – Plénière  – Faire de la recherche en PDT : un éclairage international
  • 6ème session – PlénièreL’enquête en psychodynamique du travail : évolutions, controverses et nouvelles questions.

Conclusions et bilan du CIPPT9

* * * * * * *

Les intervenants

Olivier Blandin, Florence Chekroun, Simone Cottin, Frédérique Debout, Christophe Dejours, Christophe Demaegdt, Antoine Duarte, Vincent Dussart, Christian du Tertre, Béatrice Edrei, Valérie Ganem, Isabelle Gernet, Luc Joulé, Sébastien Jousse, Selma Lancman, Stéphane Le Lay, Jean-Marc Moutout, Marie Pezé, Jocelyne Porcher, Marie Potiron, Duarte Rolo, Laerte Sznelwar, Hélène Tessier, Seiji Uchida, Michel Vézina.

 

* * * * * * *

Comité d’organisation

Simone Cottin (AISPDT), Frédérique Debout (Paris Descartes), Christophe Dejours (Cnam), Antoine Duarte (Paris Descartes), Valérie Ganem (Paris 13), Isabelle Gernet (Paris Descartes), Virginie Hervé (Cnam), Stéphane Le Lay (Cnam), Marie Potiron (AISPDT), Duarte Rolo (Paris Descartes).

* * * * * * *

Informations

SECRÉTARIAT DU CIPPT9 – Virginie HERVÉ
PSY. T. A.- 41 rue Gay-Lussac – 75005 PARIS
E.mail : virginie.herve@cnam.fr

Pour tout renseignement complémentaire : http://psychanalyse.cnam.fr/

* * * * * * *

Télécharger les documents

Infos colloque international de psychodynamique et psychopathologie du travailArgument Les pratiques en psychodynamique du travail : du terrain en entreprise à la consultation en cabinet Programme colloque psychodynamique et psychopathologie du travail - Octobre 2017Inscription colloque 2017 Association Internationale des Spécialistes de Psychodynamique du Travail

 

 

 

 

 

Billet original sur Souffrance et Travail - Marie Pezé

Pour partager cet article --> Partage

jeu., 23/06/2016

Présentation du Cabinet Sébastien HOF - Psychothérapie et Psychologie du Travail

DSC_0001.JPG

Présentation

Particulier

Psychologue du travail et futur psychothérapeute (en cours de formation), je vous reçois à mon cabinet uniquement sur rendez-vous dans le cadre de consultations "souffrance et travail » (burn-out, souffrance au travail, bore-out, situation de harcèlement, stress, violences au travail) de suivi à visée psychothérapeutique, facilite votre positionnement professionnel au travers de supervision.

photo1_nouvel_ame_nagement.jpeg Entreprise :
Je vous conseille sur le diagnostic de prévention des risques psychosociaux, réalise des formations sur mesure en santé au travail, en communication, en management, sur l'accompagnement au changement et sur la posture professionnelle. Suite à un événement traumatique (suicide, décès) ou un changement dans l'organisation, je peux mettre en place des groupes de parole pour prendre en charge le collectif et peux réaliser des accompagnements individuels. Suite à un conflit interpersonnel, je peux réaliser des médiations professionnelles pour faciliter le retour à la mise en place du travail entre deux parties. Je réalise également des séances d'analyse de pratiques professionnelles (ou analyse de la pratique) pour toute équipe de travail.

Profil


Réseaux

Reseau_de_consultations_souffrance_et_travail.png Le Cabinet de Psychologie du Travail Sébastien HOF est référencé parmi le réseau de Consultations "Souffrance et Travail" de Marie Pezé, seul clinicien du travail référencé sur le secteur de Besançon et de la Franche-Comté.

logoMSA.pngLe Cabinet est également membre de la cellule de prévention du suicide et du mal être des agriculteurs et des salariés agricoles.

Adeli.pngLe numéro ADELI justifiant de l'usage du titre de psychologue est le 25 93 0582 9 (Numéro de certification par l'Agence Régionale de Santé de l'usage du titre de psychologue). Ce numéro, attribué par l’Agence Régionale de Santé, atteste de la possession du titre de psychologue et protège contre l'exercice illégal de la profession (peines prévues à l'article 259 du code pénal)

IPRP.jpgLe Cabinet de Psychologie du Travail Sébastien HOF est habilité IPRP (Intervenant pour la Prévention des Risques Professionnels) par la Direccte : FC / 2013 / 0007.
Délivrée par la DIRRECTE, l’habilitation IPRP est pour l’entreprise une garantie de compétences, d'indépendance et de moyens quant à la capacité d'atteindre des objectifs de prévention des risques dans l'entreprise. L’IPRP est une personne, physique ou morale, dotée de compétences techniques, organisationnelles ou médicales (hors médecine du travail), dont la mission consiste à participer à la prévention des risques professionnels et à l’amélioration des conditions de travail, en complément de l’action conduite par le médecin du travail.
Sébastien HOF est également référencé par le Réseau des IPRP du Grand Est.
LOGOSMT.pngLe Cabinet est également membre de la Société de Médecine du Travail et d'Ergonomie de Franche-Comté (SMTEFC) depuis 2015 et membre du bureau du SMTEFC depuis fin 2016.

logo-carsat.pngLe Cabinet est aussi référencé par la CARSAT Bourgogne Franche-Comté en tant qu'intervenant en prévention des Risques PsychoSociaux.

Visuel_INRSLe Cabinet est référencé par l'INRS et la CARSAT BFC pour effectuer la formation "S'initier à la prévention des risques psychosociaux".

AFPTO.jpg Sébastien HOF est également membre de l'Association Française de Psychologie du Travail et des Organisations (AFPTO).

Le Cabinet est également déclaré comme Organisme de Formation auprès de la Direccte de Franche-Comté sous le n° 43 25 02787 25.

Vous pouvez également retrouver le Cabinet Sébastien HOF sur les réseaux sociaux :
facebook.png logo-viadeo1.png linkedin.png googleplus.pngtwitter.png

Vous voulez consulter nos références ?

Pour partager cet article --> Partage